22 juillet 2024
PlateformesAirbnb

Comment Airbnb va lutter contre les fausses annonces en 2024

Parmi les arnaques les plus courantes sur Airbnb, on retrouve les fausses annonces. Un phénomène qui n’est pas propre à la plateforme, mais qui reste malheureusement trop présent. En cette fin d’année, Airbnb annonce des mesures dans 5 pays, dont la France, pour lutter contre ces fausses annonces. Ainsi, les annonces feront l’objet de contrôles et afficheront un badge de vérification dès 2024! On vous en dit plus sur cette mesure qui vise à rassurer les voyageurs et à offrir une plateforme encore plus sûre. Les fausses annonces Airbnb ne seront-elles plus qu’un mauvais souvenir ?

Quels sont les différents types de fausses annonces que l’on peut retrouver sur Airbnb ?

Parmi les millions d’annonces que l’on retrouve sur Airbnb, certaines sont de vraies arnaques qu’il n’est pas forcément possible de repérer au premier coup d’oeil.

On retrouve bien évidemment les annonces fictives, qui proposent à la location un lieu inexistant. Mais toutefois, les principales arnaques portent souvent sur des biens existants. Entre l’annonce et la réalité, il y a parfois un vrai écart. Descriptions trompeuses ou inexactes des propriétés, fausses photos, arnaques aux annonces multiples… On peut vite avoir une mauvaise surprise quand il s’agit de louer un bien sur Airbnb !

Des arnaques qui découlent de mesures prises contre Airbnb

Lorsque l’on parle de fausses annonces Airbnb, on ne parle pas forcément d’annonces fictives. Certaines arnaques sont mises en place pour contourner des mesures anti-Airbnb prises par certaines municipalités.

C’est notamment le cas de New York où la loi anti-Airbnb fait rage. Pour éviter cela, certains gestionnaires de bien n’hésitent pas à localiser l’annonce dans un secteur non concerné par la loi, avant de donner la vraie adresse aux voyageurs.

Des fausses annonces Airbnb encore trop courantes, malgré des contrôles réguliers

En effet, en 2023, ce sont pas moins de 59 000 annonces qui ont été supprimées de la plateforme. Plus de 150 000 annoncées ont été bloquées, sans être supprimées, car elles étaient considérées par Airbnb comme de potentielles arnaques. Au total, ce sont donc pas moins de 200 000 annonces par an qui sont en cause en seulement 1 an !

Si les voyageurs ont l’habitude de faire attention aux annonces, les arnaques sont encore nombreuses. C’est pourquoi Airbnb a décidé de renforcer le contrôle des annonces. On vous explique comment.

Des vérifications accrues sur les plus gros marchés Airbnb

Depuis Septembre dernier, Airbnb a décidé de lancer des campagnes de vérification accrues sur ses 5 plus gros marchés :

  • Les Etats-Unis
  • Le Canada
  • Le Royaume-Uni
  • L’Australie
  • La France

L’objectif ? Eliminer bien évidemment ces annonces frauduleuses mais également renforcer la confiance des voyageurs.

C’est d’ailleurs une mesure qui devient de plus en plus courante sur les plateformes de location courte durée. Airbnb lance donc son badge certifié, mais d’autres plateformes comme Abritel n’hésitent pas à lancer elles aussi des vagues de vérification pour repérer et éliminer les fausses annonces. Avec des évènements importants comme les JO 2024, il est essentiel pour les plateformes de mettre en place des mesures qui rassurent les voyageurs.

Un badge certifié pour repérer les annoncées vérifiées par Airbnb

Une fois les vérifications faites, les voyageurs verront un petit logo « Bien vérifié » sur l’annonce. Cette fonctionnalité sera disponible dès Février 2024 en France.

Pour vérifier les annonces, les équipes d’Airbnb vont contrôler les photos intérieures/extérieures mais aussi les vidéos postées par l’hôte. Pour un contrôle plus renforcer, Airbnb va demander aux hôtes de télécharger des photos contenant des données GPS. Cela permet de vérifier plus facilement que le lieu où est situé l’hébergement et les photos concernent bien un seul et même lieu.

Grâce à l’intelligence artificielle, les équipes d’Airbnb vont pouvoir procéder à la vérification d’annonces existantes mais aussi des nouvelles annonces.

Un chantier d’envergure mais qui permet à Airbnb de renforcer la confiance des voyageurs, un élément essentiel pour conserver son statut de leader de la location courte durée. Que pensez-vous de ces mesures contre les fausses annonces Airbnb ?

Auteur: Amélie Manceau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *