29 février 2024
ActualitéIndustrie

Tourisme du bien-être : quel potentiel pour la location courte durée ?

C’est l’une des tendances phares de l’année 2024 : le tourisme de bien-être. Bon nombre de voyageurs sont à la recherche de destinations pour un weekend ou des vacances où se ressourcer, prendre soin de soi ou s’accorder un véritable moment de déconnexion. Une tendance que nous avons déjà abordé sur Welkomz il y a quelques semaines, dans cet article. En tant que professionnels de la location courte durée, c’est un secteur en pleine expansion qu’il est intéressant de prendre en compte. Opportunités, marché, actions à mettre en place… On fait le point sur le sujet.

Qu’appelle-t-on le tourisme de bien-être ?

tourisme de bien-être à la montagne
Prendre un grand bol d’air, se déconnecter… Une véritable tendance pour le voyage en 2024

Si pendant longtemps, le tourisme de bien-être se limitait aux spas et aux hôtels, en passant par les thalassos, ce n’est plus forcément le cas en 2024. Le Global Wellness Institute définit le tourisme de bien-être comme « un voyage associé à la poursuite du maintien ou de l’amélioration de son bien-être personnel »

La crise du Covid-19 a en effet poussé de nombreuses personnes dans le monde entier à se soucier davantage de leur bien-être. C’est partant de ce constat que le secteur du tourisme de bien-être a évolué ces dernières années pour prendre en compte aussi bien la santé mentale que la santé physique des voyageurs.

« Nous observons un intérêt renouvelé pour les séjours bien-être et une augmentation de la demande pour les destinations nature autres que la côte et la montagne », remarque Jon Gieselman, président d’Expedia Brands. Séjour à la campagne, weekend relaxant entre amies dans une location dotée d’une piscine ou d’un spa, cours particuliers de yoga, retraite… Les touristes sont désormais en quêtes d’expériences plus ou moins longues desquelles elles ressortent apaisées et en forme.

« Ce qui constitue un séjour bien-être est subjectif », indique Justin Francis, cofondateur et PDG de Responsible Travel, une agence de voyages éthique. « Des séjours de peinture dans les Highlands écossaises ou du camping sauvage mettent autant le bien-être à l’honneur qu’une retraite végane de Pilates. Les séjours bien-être sont simplement l’occasion de recharger ses batteries, physiquement et mentalement »

Deux catégories de voyageurs bien-être se détachent pourtant :

  • le voyageur « primaire », qui considère le bien-être comme la raison principale de partir en vacances et de choisir une destination en particulier ;
  • le voyageur « secondaire » qui souhaite inclure quelques activités bien-être pendant son séjour.

C’est cette seconde typologie de voyageurs qui est la plus courante et la plus facile à cibler. Nous allons donc nous concentrer sur les solutions pour attirer ce type de voyageur pour un séjour plus ou moins long.

Tourisme de bien-être : comment séduire les voyageurs ?

Les professionnels de l’hôtellerie savent séduire cette typologie de voyageurs depuis quelques années déjà, en proposant des spas, des massages ou bien encore des cours de yoga au sein de leurs établissements. Des offres qui peuvent totalement trouver leur place dans le domaine de la location courte durée, à condition de proposer un hébergement adapté.

Que ce soit pour un court séjour type weekend ou pour une période plus longue, de plus en plus